Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vivre en conscience
  • Vivre en conscience
  • : Ma tâche est de vivre les enseignements de mes Guides dans ma matière pour ensuite les transmettre. Tout se vit au cœur des cellules. C'est un réveil profond qui m'amène peu à peu à vivre la maîtrise de la matière.
  • Contact

Recherche

22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 08:30

 

 

Titre--l-accompagnement-de-mes-parents.JPG

 

Ces dernières années j'ai consacré beaucoup de temps à accompagner mes parents qui étaient âgés. Ils ont été ma première école de conscience. Mes parents m'ont renvoyé à des structures présentes dans ma matière et qui devaient être changées pour emprunter le chemin de la paix. Ma présence auprès de mes parents m'a permis d'accepter leurs souffrances et de commencer à développer la compassion. Elle a été un moyen pour guérir mon enfant intérieur. J'ai fait le choix de les accompagner jusqu'à la fin de leur expérience terrestre.

 

Mon papa a été un être effacé par son manque de présence et sa difficulté à prendre sa place. Il a été en cela un beau miroir pour moi-même. Mon papa a quitté cette Terre avec beaucoup de douceur. J'ai été présent auprès de lui pour l'aider à accepter ses derniers instants et à ouvrir la porte pour partir sans peur. Le départ en douceur de mon papa a été source de paix pour mon être. J'avais pu réaliser ce que j'avais choisi de vivre.

 

Ma maman est toujours incarnée et je poursuis mon accompagnement pour l'aider à vivre plus en douceur la fin de sa vie. J'ai vécu des expériences très fortes avec ma maman qui représente pour moi le miroir de la souffrance. Elle était tellement présente dans son être que je n'arrivais pas à concevoir qu'elle puisse finir sa vie en douceur. J'avais donc créé pour elle une fin de vie souffrante en m'appuyant sur mon incapacité à changer cette situation.

 

Au mois d'avril dernier, son corps a exprimé fortement la souffrance. Très rapidement, des situations se sont accumulées, l'amenant à une hémorragie interne où elle se voyait partir. À ce stade, ma maman a vécu l'expérience d'une mort imminente. Elle s'est souvenue avec ses mots de cette expérience vécue dans l'autre dimension où elle a tout de même fait le choix de rester pour poursuivre son chemin, malgré ses 82 ans et son corps pétri de souffrances. Après qu'elle m'ait partagé son expérience, j'ai entendu "ta maman est restée par amour pour toi, pour t'aider". Sur le moment, je n'ai pas compris le sens de cette phrase, même si celle-ci m'avait touché.

 

Durant cette période, j'ai réalisé un travail profond dans ma matière pour accepter son départ et pour la laisser vivre son expérience. Parallèlement, j'avais entrepris la lecture du livre "Zéro limite" de Joe Vitale. Sa lecture m'a ouvert le cœur pour que je puisse prendre la responsabilité de ce que vivait ma maman. En amenant de la douceur dans mon être, j'ai créé de la douceur dans sa vie. J'ai commencé à lui construire une fin de vie plus douce. Ce changement d'énergie l'a amenée à me demander de l'aide pour quitter peu à peu le chemin de la souffrance. Elle n'avait pas pu faire ce pas auparavant car elle était dans le déni de celle-ci. Aujourd'hui, elle va beaucoup mieux et intègre peu à peu la douceur dans sa vie malgré une perte d'autonomie consécutive à sa longue hospitalisation. Nos rapports ont changé et laissent la place à davantage d'écoute. Je commence à comprendre le sens de ce que j'avais entendu après l'expérience de mort éminente. Son âme savait qu'en restant, j'allais réaliser mon travail de guérison pour ensuite pouvoir l'aider.

 

Cette expérience m'a apporté la preuve qu'en changeant ce qui doit l'être dans ma matière, je peux aider à changer toutes les situations qui entrent dans mon champ d'expérience. J'applique cela dans ma vie aussi souvent que possible pour toutes les expériences qui me sont présentées, y compris pour les personnes qui sollicitent mon aide pour les accompagner. Nul besoin de chercher à guérir qui que ce soit. Le seul travail que j'ai à réaliser est de me nettoyer, rien d'autre.


Voir le Fichier : Laccompagnement_de_mes_parents.pdf

 

Repost 0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 08:49

 

 

Titre--s-unir-a-la-lumiere-pure.JPG

 

Contrairement à ce que bon nombre d'êtres humains croient, travailler pour la lumière n'est pas un comportement inné de la matière. Bien au contraire, le corps physique est programmé pour être au service de l'ombre. Souvent, j'entends des personnes me dire « Je suis dans la lumière et je travaille pour la lumière ». La plupart du temps, je ressens que c'est faux. Trop peu d'êtres à ce jour se sont unis à la lumière pure. Peu d'êtres ont le cœur suffisamment pur pour faire ce choix et reconnaître en toute humilité l'ombre présente dans leur matière. 

 

J'ai rencontré pour la première fois cette part d'ombre en 2009. Cette rencontre a fait l'objet de mon article "ma rencontre avec mon ombre". Je ne savais pas à ce moment que mon être n'était pas suffisamment préparé pour accueillir sereinement cette part d'ombre qui se révélait. Je n'étais pas suffisamment enraciné.

 

Si vous faites le choix de vous unir à la lumière pure, préparez auparavant votre être pour transformer votre ombre sans être déséquilibré par la révélation de cette part d'ombre. Unissez-vous préalablement à la Terre. Bénéficiez de sa force, de son soutien pour vous aider à vous servir de cette ombre afin de vous unir à la lumière pure.

 

Comment vous unir à la lumière pure ?

 

Tout d'abord en faire le choix. N'alimentez pas cette part d'ombre qui s'active pour vous amener à faire le choix de vous unir à la lumière pure. N'accordez pas d'importance à cette ombre et laissez la lumière agir pour que l'amour emplisse vos cellules.

 

Retrouver le lien qui vous unit à votre Guide personnel est un moyen de vous unir à la lumière pure.

 

La Lettre hébraïque Kof ainsi que la séphira Malkhuth sont en mesure de vous aider à vous unir à la lumière pure.

 

Une Cheminée cosmo-tellurique est aussi un être capable de vous y aider.

 

L'abandon vous aidera à vivre plus sereinement les changements nécessaires pour vous aider à retrouver le lien qui vous unit à la lumière pure. Ne sous-estimez pas les recommandations qui viennent d'être faites si vous voulez vous préserver des agissements de l'ombre. Celle-ci ne manquera pas de se manifester lorsque vos mémoires cellulaires s'activeront.

 

Qu'apporte ce lien à la lumière pure ?

 

Ce lien d'unité vécu dans la matière vous ouvre à la conscience qu'un grand nombre d'êtres dans l'autre dimension n'agit pas pour la lumière pure, qu'une partie de ces êtres s'adresse à bon nombre d'êtres humains pour les guider. Ces êtres ne vous inviteront jamais à vous unir à la lumière pure. Ils ne vous inviteront jamais à vivre l'Alliance cosmique et ne vous amèneront pas à maîtriser votre matière. Certains sont de bonne volonté mais n'ont pas réalisé le travail nécessaire pour vous guider vers l'éveil. En lisant les messages reçus par canalisation et disponibles sur Internet, j'apprends à identifier ces êtres dans leur manière de s'adresser aux êtres humains qui les écoutent. L'énergie du mental est présente dans ces canalisations. Je ne reconnais pas l'énergie pure et simple d'un Guide ou d'un groupe de Guides qui personnifient la Source. Ces messages sont rares et sont souvent plus dérangeant pour la personnalité. Ce qui fait qu'il y a davantage d'engouement à écouter ces êtres qui ne travaillent pas pour la lumière pure.

 

La conscience s'ouvre pour recevoir l'aide d'un grand nombre d'êtres présents dans l'Univers qui travaillent pour la lumière pure. J'apprends à les laisser travailler sur moi pendant mon sommeil ou à d'autres moments de la journée. C'est en ouvrant la porte pour permettre à ces êtres d'intervenir que je suis amené à proposer un cercle de guérison.

 

Lorsque je suis en séance individuelle, je ressens parfois la présence d'êtres qui ont choisi de travailler pour l'ombre. La présence de ces êtres ne me dérange pas et ils viennent, poussés par la curiosité et parce qu'ils savent qu'ils seront bien accueillis. S'unir à la lumière pure, c'est offrir la possibilité à tout être de faire de même, y compris à celui qui a choisi l'ombre.

 

Pour ceux qui sont amenés à travailler avec le Cristal, je vous invite à fournir l'effort de vous unir à la lumière pure avant de travailler avec les Cristaux sur autrui.Mes Guides ont été très clairs sur ce sujet. Ils m'invitaient à m'unir de plus en plus à la lumière pure avant de travailler avec le Cristal sur un autre être humain. Ce travail d'unification à la lumière pure peut prendre beaucoup de temps. Tout en vous unissant au Cristal et à la lumière pure, vous constaterez combien le Cristal est détourné pour servir l'ombre.

 

Un être éveillé a fait le choix de se mettre au service de la lumière pure et vit l'Alliance cosmique. Il m'arrive de demander à un être humain qui m'invite à suivre son chemin de me faire part de ce que la lumière pure et l'Alliance cosmique évoquent pour lui. Souvent la réponse est esquivée.

 

Je vous invite à faire preuve de beaucoup de vigilance, y compris avec mes écrits. La spiritualité est encore en grande partie manipulée par l'ombre. Écoutez votre cœur. L'ombre s'active de plus en plus au sein même de la spiritualité pour inviter les êtres humains à s'unir à la lumière pure. Nous nous rejoindrons peut-être ainsi pour parler d'une seule et même vérité lorsque nous aurons incarné notre retour à la Source.


Voir le Fichier : Sunir_a_la_lumiere_pure.pdf

Repost 0
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 17:18

 

 

Titre, mon lien d'unité avec la Terre

 

Il y a un an, j'ai fait le choix de rester pour vivre sur cette Terre.

 

Dès que mon choix a été fait de m'unir à la Terre, je me suis précipité à sa rencontre. J'ai tout d'abord travaillé avec la Lettre Noun qui m'a apporté son soutien pour commencer à m'unir à la Terre au travers d'elle.

 

Rapidement, je suis passé à une autre étape qui consistait à me nourrir de son énergie en marchant consciemment. C'est à dire en contact avec mon cœur énergétique et en laissant l'énergie que j'appelais transformer ma matière. C'est avec mon Guide personnel que j'ai réalisé ce travail.

 

J'ai ensuite appris à travailler à l'aide de ma respiration pour m'unir à la Lettre Noun durant mes périodes où entre deux phases de sommeil, j'étais éveillé. L'intérêt de procéder par la respiration de la Lettre Noun est qu'en m'unissant à la Terre, je retrouve mon lien qui m'unit à cette Lettre hébraïque. Ce qui me permet aujourd'hui, lorsque j'ai besoin de maintenir ma présence à la Terre, d'appeler l'énergie de Noun.

Son énergie descend dans mes cellules pour les transformer.

 

Je procède de la même manière avec Malkhuth qui m'aide également à m'unir à la lumière pure.

 

Ne sous-estimez pas la puissance de la respiration consciente associée à Noun et à Malkhuth. Lorsque la conscience est prête à retrouver notre lien qui nous unit à Noun et à Malkhuth, leur énergie descend puissamment pour nous ancrer et nous enraciner.

 

Tout en écrivant cet article, je ressens leur présence et leur énergie envahir mes cellules. Je ressens un bien-être en leur présence aimante et mon cœur s'ouvre davantage pour les laisser entrer. Vous pouvez vivre cette même expérience chez vous si vous la demandez. Malkhuth et Noun se tiendront près de vous, attendant que vous ouvriez la porte pour les accueillir.

 

J'ai également appris à travailler avec les Cheminées cosmo-telluriques dont j'aborde les actions dans un autre article. Les Cheminées cosmo-telluriquessont un moyen facile d'accès dont l'énergie nous aide à nous enraciner avec puissance et douceur. Je n'en parlerai pas davantage dans cet article, mais je vous invite à vivre l'expérience. La Terre est totalement ouverte à vous offrir ses Cheminées cosmo-telluriques pour vous aider dans votre transformation.

 

Tous ces moyens nous amènent à prendre conscience que nous ne pouvons pas vivre en paix, si nous sommes séparés du cœur énergétique de notre mère Terre et si nos cellules ne sont pas alimentées par son énergie. Elle nous porte chaque jour et veille à nos besoins élémentaires.

 

Le lien d'unité retrouvé induit de nombreux changements de conscience dans notre attitude et vis à vis de nos comportements hérités de millénaires de séparation. Nous sommes responsable de notre vie terrestre et nous nous impliquons davantage dans les changements planétaires. Nous sommes agissant dans la matière. Nous retrouvons notre puissance pour co-créer et si nous nous laissons inspirer par la lumière pure, nos pensées seront des semences pour créer un avenir serein.

 

Ce n'est pas toujours une tâche des plus facile pour une âme que de retrouver son lien qui l'unit à la Terre. Je suis bien placé pour en parler! C'est indispensable à notre équilibre. Cela prend du temps pour entraîner nos cellules à recevoir la puissante énergie que ce lien nous apporte. C'est une illusion de croire que nous pouvons retrouver notre lien qui nous unit à la Terre sans vivre les effets de la transformation cellulaire.

 

Voir le Fichier : Mon_lien_dunite_avec_la_Terre.pdf

Repost 0
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 09:30

 

 

Titre, mon parcours initiatique

 

Il a débuté les tous premiers jours de janvier 2005 et se termine avec l'intégration de l'Akasha.

 

Les débuts ont été particulièrement difficiles car je me sentais très seul, coupé de tout et surtout de mon cœur. J'étais coupé en deux, séparé de ma base qui exprimait toute sa souffrance. Je ne savais pas vraiment vers qui me diriger pour recevoir l'aide dont j'avais besoin.

 

L'activité professionnelle que j'exerçais au début de mon parcours ne pouvait être vécue sereinement. J'ai rapidement fait le choix de prendre du temps pour moi pour débuter les changements que je demandais.

 

Je vivais très mal mes émotions car j'avais beaucoup de difficultés à les contacter. Mon corps émotionnel était encore bien sous le contrôle de mon mental que je maudissais, ce qui ne faisait qu'amplifier la difficulté.

 

J'ai rencontré une femme qui a été ma compagne et qui correspondait tout à fait à ce dont j'avais besoin pour faire le choix de m'aimer. Ses souffrances entraient en résonance avec les miennes et le conflit était presque permanent. Cette rencontre a entraîné de grands changements dans ma vie, à commencer par me séparer physiquement de cette personne pour entreprendre unevéritable transformation.

 

Ce fut d'abord la rencontre avec Reine-Claire et Mario Gaal, les enseignants du Gaiayoga. Ils m'ont aidé à faire des choix profonds et à rencontrer mon Guide personnel. Je continue à les solliciter lorsque le besoin s'en fait sentir, car ce sont toujours eux, aidés de leurs Guides, qui sont en mesure de m'apporter des réponses à mes demandes.

 

J'ai commencé par amener de la simplicité dans mes échanges avec les autres dans le but d'être plus vrai dans mes relations.

 

J'ai fait différentes rencontres d'âmes qui ontbeaucoup d'amour à manifester. Ces rencontres me renvoyaient toujours à ce qui devait être changé dans ma matière. Je n'arrivais pas à vivre des échanges simples alors que j'y aspirais profondément. Mon manque de simplicité s'exprimait autrement: C'était tout ce que j'avais mis en place pour quitter cette Terre que je refusais. Ce n'est que depuis peu que j'ai pris conscience de ces mécanismes dans lesquels je m'enfermais.

 

Plus j'avançais sur mon parcours et plus je m'isolais pour consacrer davantage de temps à transformer ma matière. Je ne voyais pas qu'au travers de cet isolement je me coupais de la vie. Je vivais dans "mon laboratoire" où une énergie puissante avait été mise à ma disposition pour me permettre de transformer tout ce que je demandais. Je transformais tout ce qui venait à moi sans faire les choix appropriés pour vivre sereinement ma vie.

 

Ma soif de vérité a fini par me mettre face à mes structures implantées qui avaient pour seul but de me faire expérimenter une autre facette de la souffrance.

 

J'ai choisi de vivre cette expérience pour apprendre à faire les choix en contact plus étroit avec mon âme et pour aiguiser mon discernement.

 

Durant cette période où je subissais les effets de ces structures, je transformais ma matière de jour comme de nuit et cela sept jours sur sept, sans répit pour mon corps physique. Je lui laissais tout juste le temps pendant mes nuits d'assimiler les changements.

 

Cette course en avant m'a permis de rétablir mon lien conscient avec mes connaissances divines.

 

J'ai retrouvé mon lien qui m'unit avec le Cristal, les 22 Lettres hébraïques, l'Arbre de vie et les clés d'Enoch. C'est un lien conscient qui est vécu au niveau cellulaire. Cela faisait partie de ma préparation pour servir la lumière pure.


Voir le Fichier : Mon_parcours_initiatique.pdf

 

Repost 0
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 07:15





Cet article a été le deuxième à être publié. Mes Guides me demandent de le réactualiser et de le publier de nouveau de manière à ce qu'il se retrouve dans la liste des articles récents.

 

A une période de l'évolution de l'humanité où tout s'accélère, l'orgueil et les prétentions spirituelles sont à l'origine de toutes nos souffrances. J'ai été en contact avec des êtres dont l'âme, tout comme la mienne, avait choisi d'accélérer le rythme de son évolution. Dans chacune de ces rencontres, l'orgueil nous a séparé, allant à l'encontre du choix de l'âme.

Cet article a pour objectif de sensibiliser les personnes qui sont prêtes à s'éveiller sincèrement, des dangers que représentent l'orgueil et les prétentions sur le chemin de l'éveil. Ce sujet n'est que trop rarement abordé aussi directement car il est dérangeant. Cela demande beaucoup d'humilité pour recevoir son contenu. Il est le fruit de mes expérimentations, et peut faire gagner beaucoup de temps et économiser bien des souffrances inutiles, à celles et ceux qui écouteront avec leur cœur.

Plusieurs aspects sont traités de manière à couvrir un large éventail de domaines où l'orgueil et les prétentions sévissent.

I-Comment mon orgueil et mes prétentions m'ont fait souffrir et ont retardé mon évolution :

Mon orgueil m'empêchait d'accéder à une croyance qui était inscrite profondément dans ma matière. J'avais construit toute ma vie sur celle-ci :
J'ai choisi d'expérimenter la souffrance comme raison d'exister. Ce choix m'a amené à faire l'expérience de souffrances parfois extrêmes et qui représentent un échantillon de celles vécues par l'humanité. L'origine de cette croyance est multiple. Elle tient tout autant de mes expériences passées que d'implants qui m'ont été imposés par ceux qui ont modifié mon corps physique pour l'asservir. Je développerai cette expérience dans un autre article qui s'intitulera "Comment je me suis désimplanté".

Mon orgueil m'a empêché de recevoir l'aide dont j'avais besoin. Il retenait toutes mes demandes d'aide; car bien sûr ! Je pouvais y arriver seul ! Mais aussi lorsqu'une aide m'était proposée, mon cœur était fermé à cette offre.

Il m'a aussi empêché d'être curieux, de poser des questions pour recevoir des enseignements qui m'auraient éclairé sur mon chemin et facilité ma vie.

Il était aussi mon "filtre" mental, qui, lorsque mon cœur ressentait le besoin de s'exprimer en groupe, bloquait toute intervention qui aurait fait circuler la vie dans mon être, et qui m'aurait permis de me construire un peu plus.

Mes prétentions me laissaient croire que j'étais différent des autres : Parce que j'évolue rapidement sur mon chemin, j'étais au combien important pour résoudre les problèmes des autres. Si j'avais choisi cette manière rapide d'évoluer, c'est que je devais être vraiment important. Voyez-vous comment notre langage, parfois si habituel, nous coupe de notre cœur. Notre cœur sait qu'aux yeux du créateur, nous sommes tous égaux et pouvons demander à recevoir le même amour.

II-L'orgueil, le rempart protecteur de l'ego :

Parce qu'il agit tel un bouclier, il empêche d'écouter et de ressentir la vibration de la parole de notre interlocuteur dans notre corps. Car bien évidemment, si les propos de l'autre nous touchent, il n'aura plus qu'à se tenir bien sagement rangé au placard.

Dans une conversation inconsciente, bien avant que notre interlocuteur ait terminé de s'exprimer, il nous place dans notre mental pour préparer la réponse. Là aussi, cette réaction manifestée dans la matière nous ferme des portes.

Dans un autre contexte similaire, il n'attend même pas que notre interlocuteur ait terminé de s'exprimer pour lui renvoyer ce qui nous appartient. Notre interlocuteur se sent comme une "poubelle" où des "déchets verbaux" sont jetés sans aucune considération pour ce qu'il est et ce qu'il ressent. Cela peut être vécu comme une grande frustration de ne pas pouvoir communiquer simplement. Cette attitude nous amène à faire des choix dans nos relations lorsque nous nous éveillons à une communication consciente.

Des signes sont constamment placés sur notre chemin pour nous guider. L'orgueil nous ferme à cette "communication" non verbale qui est là pour nous aider dans notre vie. Il s'interpose pour nous maintenir dans l'ignorance de ces signes, ou bien il les refuse catégoriquement, en prétextant qu'il sait très bien ce qui est bon pour nous.

Nous sommes satisfait de notre évolution, alors pourquoi aller plus loin, ou pourquoi y consacrer davantage de temps. Cela suffit, nous sommes en "bonne santé". Voilà un autre aspect de ses manifestations. Il nous maintient dans la suffisance.

III-Le corps émotionnel et l'orgueil, un tandem efficace :

Lorsque nous rayonnons notre lumière, elle se voit, et lorsque celle-ci est tournée vers des personnes qui sont ouvertes pour l'accueillir, nous pouvons recevoir en retour une marque de gratitude. Si à cet instant, nous n'habitons pas notre cœur énergétique, cette marque de gratitude viendra immédiatement nourrir l'orgueil ou les prétentions.

Il en va de même lorsque nous exprimons notre valeur.

IV-L'orgueil spirituel ou comment l'ego utilise nos connaissances :

C'est de loin, la manifestation de l'orgueil qui représente le plus grand danger, pour soi et pour les autres. Des âmes ont fait le choix d'accéder assez facilement à une partie de leurs connaissances pour aider l'être à développer son ressenti. Mais au lieu de travailler avec celles-ci pour s'éveiller et rayonner la lumière qui l'habite, la personnalité les utilisent pour "aider" les autres. C'est un choix de l'ego mais en aucun cas celui du sage qui nous habite. La plupart du temps, ces connaissances seront utilisées pour développer une situation de dépendance subtile sur la personne qui reçoit "l'aide". Par conséquent, le résultat ne sera pas de guider une personne pour qu'elle retrouve son autonomie, car celle qui lui offre ses services ne l'aura pas non plus développée. Elle sera encore dépendante des autres.

V-L'orgueil et la lumière :

Ah! Voilà un aspect qui est rarement avancé.

La plupart des personnes qui ont développé un contact avec l'autre dimension ne savent pas qu'avant de venir expérimenter la dualité, leur âme a choisi un partenaire qui sera leur Guide tout au long de leur cheminement sur Terre pour les aider à développer leur ressenti.

Quand à celles qui n'ont pas encore pris contact avec l'autre dimension, elles ne se souviennent absolument pas du choix qu'elles ont fait avant de venir sur Terre. Voyez comme l'orgueil fait bien son travail !

Il y aurait encore beaucoup à dire au sujet des Guides, mais cela sera traité dans d'autres articles.

De plus en plus d'outils sont mis à la disposition de l'humanité pour s'éveiller. Certains travaillent directement avec le rayonnement de la lumière pour transmettre leurs enseignements. Mais la lumière respecte le libre arbitre. Si le choix de s'éveiller n'est pas suffisamment profond,
la lumière ne peut pas agir pour traverser l'épaisse couche d'orgueil qui s'est parfois installée.

 

L'orgueil nous empêche de reconnaître notre propre lumière. Celle présente au centre de notre cœur énergétique et à partir de laquelle la vérité s'exprime. Il réduit au silence ce qui pourrait nous réveiller allant jusqu'à nous cacher.


VI-L'orgueil et les connaissances divines :

En progressant sur mon chemin pour maîtriser ma matière, j'ai vu comment mon orgueil m'empêchait d'accéder à mes connaissances. A chaque prise de conscience ou activation d'une connaissance, l'orgueil reprenait immédiatement l'information. Il m'emmenait dans des élucubrations. Cela me demande encore des efforts importants pour revenir dans la simplicité de mon cœur et continuer à recevoir les enseignements qui me sont nécessaires, pour qu'ensuite je puisse les retransmettre. Il est important de faire tout un travail de préparation avant de retrouver ses connaissances. Autrement, celles-ci sont mises à disposition pour servir l'ego. Soyez pur dans vos intentions et vous découvrirez ce que signifie "la liberté" telle que l'entend la lumière.


VII-L'orgueil et la souffrance :


Là où il y a beaucoup de souffrance, il y a beaucoup d'orgueil. Sur mon chemin, j'ai constaté qu'à chaque fois que la souffrance se manifestait dans mon corps physique, j'ai attendu que celle-ci devienne inacceptable pour faire le choix de m'en libérer. A chaque reprise, l'orgueil était bien présent pour me masquer la réalité de ce que je vivais. Il m'amenait à rechercher la cause ailleurs et à nier ce qui apparaissait évident, repoussant d'autant ma guérison.

 

Lorsque nous avons choisi d'expérimenter la souffrance, il est très difficile d'installer la paix en travaillant seul. L'aide d'un être humain qui aura une parfaite connaissance de ce que tout cela implique est précieux. L'aide de notre Guide personnel l'est davantage, car lorsque la souffrance se manifeste, l'ego va tendre à nous éloigner de l'être humain qui pourra nous aider. Notre Guide personnel sera alors en mesure d'intervenir, si nous avons l'humilité de l'écouter, pour nous inviter à formuler notre demande auprès d'un humain apte à nous aider.


VIII-Comment identifier et déjouer l'orgueil et les prétentions :

Les ateliers que je proposerai seront l'occasion de transmettre des outils pour augmenter la fréquence vibratoire des personnes qui travailleront avec.
L'augmentation de la fréquence vibratoire est la seule manière possible de déjouer les agissements de l'orgueil et des prétentions spirituelles. C'est un travail qui nécessite de la part de celles et ceux qui s'engagent sur le chemin de l'éveil une profonde détermination.

Je proposerai un accompagnement qui travaille avec l'énergie du groupe, celle des Guides de lumière et mon ressenti pour soutenir les efforts à fournir.


Modifié le: 17/12/10


Voir le Fichier : Orgueil_et_pretentions_spirituelles_Ce_qui_retarde_notre_evolution.pdf

Repost 0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 08:38

 

 

Titre--la-relation-d-ames.JPG

 

La relation d'âmes est une source de croissance pour les âmes qui la vivent. Plusieurs conditions doivent être réunies pour que celle-ci puisse être vécue.

 

La reconnaissance:

La reconnaissance a pour but de permettre aux deux âmes de voir ce qui les rapproche l'une de l'autre. La fréquence vibratoire des deux âmes est un facteur qui favorise cette rencontre. Lorsqu'une âme est plus avancée sur son chemin d'éveil, cela rend la relation plus nourrissante encore. Chacun se construit à partir de ce que l'autre lui renvoi comme information. Plus les échanges seront nombreux et profonds et plus la relation sera nourrissante.

 

L'honnêteté:

Pour qu'il y ait rencontre d'âmes, l'honnêteté est indispensable à la relation. Chacun aura préalablement fait le chemin vers soi-même pour installer cette qualité essentielle. Tout doit être dit pour conserver la fluidité dans la relation. Rien n'est caché. Les facettes de la personnalité qui se découvrent au travers de la relation doivent être reconnues et cette reconnaissance viendra alimenter la relation pour la consolider. Cela a pour but d'installer progressivement la confiance entre les deux êtres qui auront fait le choix de vivre une relation d'âmes.

Le choix d'aller à la rencontre de la vérité doit par conséquent être profond pour permettre à celle-ci de se manifester au moment où elle doit être révélée.

 

La relation d'âmes peut être une préparation à une relation de couple conscient mais celle-ci ne doit pas nécessairement y aboutir. Une relation d'âmes peut être vécue alors qu'un couple conscient est déjà formé. Cette relation d'âmes viendra alimenter le couple dans sa croissance.

 

Si l'aboutissement d'une relation d'âmes est la formation d'un couple conscient, le temps nécessaire doit avant tout être pris pour que les deux âmes se reconnaissent pleinement avant que la sexualité soit vécue. Ceci est important pour ne pas brûler l'énergie nécessaire à la construction de la relation d'âmes, la sexualité intensifiant la découverte des personnalités.

 

Lorsque les deux partenaires de la relation d'âmes ont appris à se construire avec l'aide des Guides de lumière, des bases solides auront été établies avant de former un couple conscient.

 

Ces relations d'âmes sont de plus en plus présentes. La fréquence vibratoire qui s'élève sur la Terre facilite ces rencontres. Ne passez pas à coté de ces opportunités pour vous aimer et ainsi participer aux changements de conscience qui vous invitent à communiquer de plus en plus consciemment entre vous.

 

Que la paix vous accompagne.


Voir le Fichier : La_relation_dames.pdf

Repost 0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 05:01

 

 

Titre, vers la maîtrise de mes mémoires...

 

Il n'y a que peu de temps que j'ai pris conscience que j'étais la victime de l'action de mes mémoires cellulaires. Mes croyances à ce sujet étaient nombreuses.

 

Je croyais qu'en activant mes mémoires cellulaires j'allais maîtriser ma matière. Ce qui est bien entendu faux. Ce n'est pas comme cela qu'il est possible de maîtriser la matière. De plus, c'est inconfortable de vivre avec ses mémoires cellulaires activées. Ce n'est pas en affrontant l'énergie qui a créé la séparation que je peux me rendre maître des agissements de ma matière et construire mon corps de lumière.

 

Je croyais également qu'elles devaient toutes être effacées pour qu'elles n'agissent plus dans ma vie. C'est une vision erronée du travail véritable. Cela fait partie des illusions de la transformation de la matière et qui ont pour but de nous amener à expérimenter la séparation.

 

Toutes nos mémoires cellulaires ne peuvent pas être effacées. Ce n'est que progressivement que nous apprenons à les maîtriser et à nous rapprocher de notre divinité. Si toutes nos mémoires cellulaires étaient effacées, il nous serait alors possible de voyager dans l'espace et dans le temps avec notre corps physique pur lumière. Ce n'est pas encore le temps. Il y a encore bien des étapes avant d'arriver à cet état. La première est de se rendre maître de notre matière pour qu'elle n'influence plus nos choix à partir de comportements automatiques. C'est ce à quoi je m'attache et qui me demande beaucoup d'effort.

 

Ces illusions sont bien présentes dans l'inconscient collectif et nous devons en sortir. Il n'y avait pas d'autre possibilité pour m'amener à faire les choix appropriés pour construire mon être que de rencontrer mes propres illusions.

 

Ce n'est que pas à pas que j'apprends à sortir de ma structure de victime. Toutes ces expériences ont été choisi et je suis responsable de ces choix.


Voir le Fichier : Vers_la_maitrise_de_mes_memoires_cellulaires.pdf

Repost 0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 10:02

 

 

Titre, du refus de prendre ma place d'homme...

 

  ...à l'homme androgyne.


Cet article est composé de deux parties. La première consacrée à ce que j'avais mis en place pour refuser mon choix d'être un homme. La seconde partie portera sur l'homme androgyne qui retrouve sa véritable place.


Mon enfance a été une vie coupée des relations avec les autres enfants. Ma sensibilité m'incitait à me rapprocher des filles de mon âge mais mes peurs de la domination féminine m'empêchaient d'aller à leur rencontre. Je ne comprenais pas la violence exprimée par les garçons et le besoin qu'ils avaient de montrer leur domination sur les filles.


Je consacrais donc ma vie entre mes animaux et la nature avec lesquels il m'était plus facile d'entrer en relation. Je ressentais l'énergie des arbres qui m'apportaient leur sécurité. Cette sécurité que je n'ai pas trouvée auprès de ma mère biologique. Je vivais donc dans un monde imaginaire fait d'illusions de relations épanouissantes.


Mon adolescence n'a pas été très différente de mon enfance et mes souffrances d'une enfance mal vécue venaient s'ajouter, contribuant à me séparer davantage de qui j'étais.


Ma vie a toujours été solitaire jusqu'à ce que je rencontre Siolupie.


Adulte, après avoir fait le choix de commencer à être à l'écoute de mon âme, il m'a été plus facile d'entrer en relation avec les femmes. Mon énergie féminine favorisait les contacts. J'étais devenu « une amie au masculin ». Mon incompréhension de ce qui poussait les hommes à dominer les femmes et à vivre une sexualité avec plusieurs partenaires favorisait un peu plus mes échanges avec les femmes.


Mes partenaires étaient soit des femmes qui cherchaient à me dominer ou qui demandaient à l'être. Dans tous les cas, je ne pouvais pas répondre à leurs demandes car je refusais de dominer et j'appelais inconsciemment à l'être. Impossible de trouver l'équilibre avec ce qui m'habitait.


Mon parcours de réveil accéléré amène à ma conscience tout ce qui doit être changé pour retrouver l'équilibre.


La naissance de l'homme androgyne peut commencer...


Voir le Fichier : Du_refus_de_prendre_ma_place_dhomme.pdf

Repost 0
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 11:16

 

 

Titre, la magie noire, les entités...

 

La magie noire:

Pratiquée encore de nos jours, la magie noire est là pour nous rappeler que nous avons un choix à réaliser. Si nous la rencontrons sur notre chemin d'éveil, c'est pour faire le choix de ne plus être la victime de ce qui survient dans notre vie, mais bien d'en être responsable et d'agir pour fermer la porte à ces énergies. Ceux sont nos expériences passées qui ouvrent la porte et la peur ouvre en grand le passage pour que ces énergies affectent notre matière.


J'ai vécu cette expérience au début de mon parcours initiatique et ma structure de victime battait son plein. Je croyais que l'on m'envoyait cette énergie pour me détruire alors que c'était moi qui avait demandé cette rencontre pour justement révéler ce qui devait être changé dans ma matière.


Il m'aura fallu du temps et plusieurs rencontres pour accepter de faire ces changements. L'expérience m'était représentée jusqu'à ce que mon choix soit fait.


Alors, si la peur vous habite face à ces énergies, je vous invite à vous en libérer par le moyen que vous jugerez le plus approprié.


Demandez à reprendre votre pouvoir et ne le donnez pas à des personnes qui vous proposeront diverses formules de dés-envoûtement et de protection. Cela ne ferait que retarder votre choix.


Les entités:

Elles sont présentes autour de nous et sont sur la Terre pour nous aider à nous éveiller. Elles ne sont pas toutes bienveillantes, cela dépend de ce qu'elles ont expérimenté.


Si vous avez une entité dans votre aura, c'est que vous l'avez attirée. C'est le manque d'amour pour vous-même qui attire une entité dans votre aura.


L'enracinement et la fermeture de la porte à ces interventions vous préserveront de telles expériences.


J'ai vécu à deux reprises ces expériences. La première, très tôt sur mon parcours, et là encore je me sentais victime et je croyais que l'on m'envoyait ces entités pour me nuire. Je ne voyais pas que c'était moi qui avait choisi de vivre cette expérience pour m'aimer davantage. J'ai vécu de nouveau cette expérience l'année dernière alors que mes mémoires cellulaires de l'ombre étaient activées et que je n'étais pas suffisamment unit à la Terre. Mon ego a été ébranlé et des choix profonds en ont découlé.


Là aussi, ne donnez pas de pouvoir à ces interventions en nourrissant vos peurs et retrouvez votre capacité à vous préserver de ces expériences en vous unissant à la lumière pure.


Autres actions de l'ombre:

Ces actions sont l'œuvre d'êtres qui ont choisi de servir l'ombre pour contribuer à notre évolution. Ils sont parmi nous et vivent dans une fréquence vibratoire différente de la nôtre. Ce qui les rend invisibles à notre vision ordinaire. Ils ont l'autorisation d'intervenir sur la Terre pour nous faire vivre des expériences. Celles-ci nous amènent à nous aimer plus profondément si nous en faisons le choix.


C'est l'expérience la plus douloureuse que j'ai choisie de vivre. La manipulation qui s'infiltrait par mon canal ouvert agissait le jour et la nuit, perturbant ainsi considérablement mon sommeil et ma récupération. Ma lutte favorisait mon activité mentale qui amplifiait la réception de ces informations et des visions nocturnes. Celles-ci me détournaient de la vérité et me déstabilisaient complètement.


Je l'ai vécue telle une torture psychologique et cela m'a demandé beaucoup pour contacter ma force intérieure et me libérer seul de ces actions. J'avais conscience de ces manipulations mais je les subissais totalement et je n'osais pas en parler de peur que l'on me considère fou. J'ai bien failli basculer dans la folie et je vous confirme que nombres d'entre nous qui vivent ces expériences font un passage dans une maison qui soigne l'aliénation mentale. Ce qui aggrave davantage la souffrance.


Il est important lorsque vous vivez ces expériences de se faire aider par une tierce personne qui aura l'habilité à vous libérer de ces manifestations. Là encore, ceux sont nos expériences passées qui ouvrent la porte à ces infiltrations.


Voir le Fichier : La_magie_noire_les_entites_et_autres_actions_de_lombre.pdf

Repost 0
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 12:42





Je vous partage un texte que j'ai reçu et qui m'a beaucoup fait rire mais qui aussi me permet de voir honnêtement où j'en suis.


Une épidémie mondiale est en train de se propager à une allure vertigineuse.
l'OMB (Organisation Mondiale du Bien-Etre) prévoit que des milliards d'individus seront contaminés dans les dix ans à venir.

Voici les symptômes de cette terrible maladie :

1 - Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d'agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnements du passé.

2 - Manque total d'intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s'intéresser à tout ce qui engendre des conflits.

3 - Perte complète de la capacité à se faire du souci (ceci représente l'un des symptômes les plus graves) 

4 - Plaisir constant à apprécier les choses et les êtres tels qu'ils sont, ce qui entraîne la disparition de l'habitude de vouloir changer les autres.

5 - Désir intense de se transformer soi-même pour gérer positivement ses pensées, ses émotions, son corps physique, sa vie matérielle et son environnement afin de développer sans cesse ses potentiels de santé, de créativité et d'amour.

6 - Attaques répétées de sourire, ce sourire qui dit « merci » et donne un sentiment d'unité et d'harmonie avec tout ce qui vit.

7 - Ouverture sans cesse croissante à l'esprit d'enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.

8 - Moments de plus en plus fréquents de communication consciente avec son Ame, Non-duelle… Être, ce qui donne un sentiment très agréable de plénitude et de bonheur.

9 - Plaisir de se comporter en guérisseur qui apporte joie et lumière plutôt qu'en critique ou en indifférent

10 - Capacité à vivre seul, en couple, en famille et en société dans la fluidité et l'égalité, sans jouer ni les victimes, ni les bourreaux, ni les sauveurs.

11 - Sentiment de se sentir responsable et heureux d'offrir au monde ses rêves d'un futur abondant, harmonieux et pacifique.

12 - Acceptation totale de sa présence sur terre et volonté de choisir à chaque instant, le beau, le bon, le vrai et le vivant.

Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, la dépendance, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec des personnes présentant ces symptômes.

Cette maladie est extrêmement contagieuse !

Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible.

Les traitements médicaux peuvent faire disparaître momentanément quelques symptômes mais ne peuvent s'opposer à la progression inéluctable du mal.

Aucun vaccin anti-bonheur n'existe.

Comme cette maladie du bonheur provoque une perte de la peur de mourir, qui est l'un des piliers centraux des croyances de la société matérialiste moderne, des troubles sociaux risquent de se produire, tels des grèves de l'esprit belliqueux et du besoin d'avoir raison, rassemblements de gens heureux pour chanter, danser et célébrer la vie, des cercles de partage et de guérison, des crises de fou-rire et des séances de défoulement émotionnel collectives.

Auteur inconnu


Voir le Fichier : Epidemie_de_bonheur_encore_plus_dangereux_que_le_H1N1.pdf

Repost 0